Japon-Un réacteur nucléaire redémarre sous surveillance

le
0

TOKYO/SATSUMASENDAI, 10 août (Reuters) - Le Japon s'apprête à faire redémarrer un réacteur nucléaire pour la première fois depuis près de deux ans et espère convaincre l'opinion publique que la sécurité est garantie par les normes renforcées mises en place depuis la catastrophe de Fukushima. Le gouvernement du Premier ministre Shinzo Abe veut relancer le nucléaire pour réduire les importations de produits pétroliers mais une majorité des Japonais reste hostile à cette forme d'énergie depuis les conséquences du séisme et du tsunami de mars 2011. La centrale de Fukushima Daiichi a connu alors une fusion partielle des coeurs de trois réacteurs. Des rejets radioactifs ont entraîné l'évacuation forcée de plus de 160.000 habitants. L'opérateur de la centrale, Tokyo Electric Power (Tepco) 9501.T , a en outre été critiqué pour avoir mis deux mois à reconnaître la fusion des réacteurs. Le réacteur numéro 1 de la centrale de Sendai qui doit redémarrer mardi à 01h30 GMT est le réacteur japonais le plus éloigné de Tokyo, où des manifestants opposés au nucléaire se massent régulièrement devant la résidence officielle de Shinzo Abe. Opérée par Kyushu Electric Power 9508.T , la centrale de Sendai est située sur la côte occidentale de l'île de Kyushu, a près de 1.000 kilomètres de la capitale. Le redémarrage marque la fin d'un long processus puisque les réacteurs doivent être adaptés aux nouvelles normes avant de recevoir les autorisations nécessaires. Deux réacteurs ont redémarré de manière temporaire en 2012 mais depuis septembre 2013, les 25 réacteurs du pays, répartis dans 15 centrales, sont à l'arrêt. Cinq réacteurs, dans trois centrales au total, ont reçu l'autorisation de redémarrer. (Aaron Sheldrick, Issei Kato et Yuka Obayashi; Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant