Japon: un mini-PC portable sur l'oreille à contrôler d'un clin d'?il

le
0
Japon: un mini-PC portable sur l'oreille à contrôler d'un clin d'?il
Japon: un mini-PC portable sur l'oreille à contrôler d'un clin d'?il

Des chercheurs japonais travaillent sur un mini-ordinateur portable sur l'oreille que l'on pourrait contrôler d'un clin d??il ou claquement de langue. Cet appareil sans fil de 17 grammes dispose d'une capacité bluetooth et est équipé d'un GPS, d'une boussole, de capteurs, d'une batterie, d'un baromètre, d'un micro et d'un haut-parleur.La technologie portable sur soi constitue l'eldorado selon des experts des nouvelles technologies, et cet ordinateur-oreillette en constituerait une nouvelle évolution.Baptisé pour l'instant "PC portable clip d'oreille", cet appareil est équipé d'une mini-puce électronique ainsi que de capacités de stockage, et permet à son porteur d'utiliser des logiciels, a expliqué à l'AFP le chef du projet, Kazuhiro Taniguchi de l'Université de Hiroshima.Le design de l'ordinateur pourra arborer des motifs rappelant les arrangements floraux japonais, les "ikebana"."Nous avons à l'esprit que les gens le porteraient comme ils porteraient des boucles d'oreilles", a poursuivi M. Taniguchi lors d'une démonstration d'un prototype.Il espère pouvoir commercialiser cet ordinateur à partir de Noël 2015.Ce PC-oreille sera connectable à divers appareils électroniques mobiles et permettra à son utilisateur d'utiliser des logiciels et applications en faisant des gestes avec son visage, comme lever un sourcil, tirer la langue, remuer le nez ou serrer les dents.Les capteurs du mini-ordinateur permettront de reconnaître ces mouvements depuis l'intérieur de l'oreille.Comme l'appareil sera utilisable sans les mains, il pourra servir de "troisième main" pour le personnel de santé, les randonneurs, les motocyclistes, les astronautes et les personnes handicapées, a énuméré l'ingénieur."Imaginez que vous grimpiez une montagne, regardiez le ciel de nuit et fixiez une étoile tout la haut. Le système vous dira de laquelle il s'agit", a expliqué M. Taniguchi. "Il sait à quelle altitude ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant