Japon-Recul le plus net de la production industrielle depuis 2011

le
0
 (Actualisé avec détails) 
    TOKYO, 30 mars (Reuters) - La production industrielle 
japonaise a subi en février son recul le plus marqué depuis mars 
2011, mois où un puissant tremblement de terre avait mis à 
genoux l'économie du pays, une donnée qui ravive les craintes de 
récession et qui plaide en faveur de nouvelles mesures de 
soutien. 
    Selon des données officielles publiées mercredi, la 
production a chuté de 6,2% en février par rapport à janvier. Les 
économistes anticipaient en moyenne un recul de 6,0%. 
    Ce repli, accentué par des éléments exceptionnels comme les 
vacances du Nouvel An dans nombre de pays asiatiques, Chine en 
tête, et l'arrêt imprévu d'une usine de Toyota  7203.T  pendant 
une semaine, intervient après une hausse de 3,7% en janvier, qui 
avait constitué la première augmentation en trois mois. 
    Si l'on exclut ces facteurs, les économistes estiment que la 
production industrielles est restée inchangée, sous le coup 
d'une faiblesse de la demande aussi bien domestique 
qu'internationale. 
    Les industriels sondés par les services du ministère du 
Commerce s'attendent à un rebond de 3,9% de la production 
industrielle en mars suivi d'une hausse de 5,3% en avril. 
    L'annonce de la chute de la production industrielle 
intervient au lendemain de l'adoption définitive par le 
parlement japonais d'un budget record de 96.720 milliards de 
yens (761 milliards d'euros) pour l'exercice fiscal 2016-2017 
débutant le 1er avril.  ID:nL5N1711OE  
    Le vote a eu lieu alors que le gouvernement de Shinzo Abe 
envisage à la fois le report d'une hausse de la taxe sur la 
valeur ajoutée et le lancement d'un collectif budgétaire, deux 
mesures censées donner un coup de pouce à la troisième économie 
mondiale. 
 
 (Tetsushi Kajimoto,; Nicolas Delame et Benoît Van Overstraeten 
pour le service français, édité par Véronique Tison) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant