Japon-Ralentissement de la hausse des exportations en mai

le , mis à jour à 08:04
0

TOKYO, 17 juin (Reuters) - La croissance des exportations japonaises a ralenti en mai pour le deuxième mois de suite, une évolution susceptible de peser sur le produit intérieur brut (PIB) du deuxième trimestre. Selon des données publiées mercredi par le ministère des Finances, ces exportations ont augmenté de 2,4% en mai par rapport au même mois de 2014 après +8,0% en avril et +8,5% en mars. Les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé une progression de 3,5%. Par rapport à avril 2015, les exportations ont fléchi de 2,7% en mai contre -1,5% le mois précédent. La croissance des exportations, avec la consommation des ménages, est considérée comme un relais de croissance à un moment où une série de données semble suggérér une accélération de la reprise au Japon. Lundi, pour la première fois en six mois, le gouvernement japonais a relevé son jugement mensuel sur l'évolution des dépenses d'investissement dans l'archipel, alors que ces dernières se sont accélérées de manière vigoureuse et inattendue en début d'année. ID:nL5N0Z126D L'économie japonaise, la troisième mondiale, a connu une croissance nettement plus vigoureuse que prévu au premier trimestre, de 3,9% en rythme annualisé, selon des statistiques publiées la semaine dernière. ID:nL5N0YU1BT Les données en termes de commerce extérieur devraient être prises en compte par la Banque du Japon lors de sa décision de politique monétaire après que l'institut d'émission s'est montré légèrement plus optimiste sur l'économie du pays le mois dernier. ID:nL5N0YD05S "Les exportations sont faibles (...) en raison du ralentissement en Chine. Les exportations devraient freiner la croissance économique, qui pourrait connaître un coup d'arrêt, voire être négative lors du trimestre en cours (...)", a estimé Takeshi Minami, économiste en chef à l'institut de recherche Norinchukin. Les livraisons vers la Chine, premier partenaire commercial du Japon, ont augmenté de 1,1% le mois dernier contre +2,4% en avril. Vers l'ensemble de l'Asie, qui absorbe la moitié des exportations japonaises, la hausse a également ralenti, à +3,3% après +6,0% en avril. Les importations ont baissé de 8,7% sur un an en mai, en raison surtout de la baisse des prix de l'énergie. Le consensus était d'un repli de 7,5%. La balance commerciale a dégagé un déficit de 216 milliards de yens (1,6 milliard d'euros), niveau à peu près conforme au consensus (-226,0 milliards de yens). En avril, le déficit commercial était ressorti à 53,4 milliards de yens et, en mars, le Japon avait enregistré son premier excédent commercial en près de trois ans. (Tetsushi Kajimoto, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant