Japon : «On peut s'attendre à voir des milliers de cadavres au Nord»

le
0
MULTIMÉDIA - Le correspondant du Figaro au Japon, Régis Arnaud, a pu se rendre dans les régions côtières à l'est de Sendai, dévastées par le tsunami. Le paysage rappelle les dégâts d'Aceh, épicentre du tsunami de 2004.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant