Japon : les rejets radioactifs ont été «très importants»

le
0
L'explosion, samedi, du réacteur n°1 de la centrale de Fukushima a provoqué une forte radioactivité. Dans deux autres centrales, la situation reste incertaine.

o «La plus grave crise depuis la Seconde guerre mondiale»

Le premier ministre Naoto Kan s'est dit convaincu que les Japonais sauraient surmonter les conséquences du séisme de vendredi, qu'il a qualifié de «crise la plus grave depuis la Seconde Guerre mondiale» pour l'archipel. Il a en outre précisé que l'accident survenu dans une centrale nucléaire du Nord-Est endommagée par le séisme est jugé incomparable avec la catastrophe ukrainienne de Tchernobyl, survenue en 1986. «Des radiations ont été libérées dans l'air, mais rien n'indique qu'il s'agisse d'une grande quantité. C'est fondamentalement différent de l'accident de Tchernobyl», a-t-il affirmé.

o Craintes d'accident dans trois centrales nucléaires

Dimanche soir, l'institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a annoncé que «des rejets radioactifs très importants» se sont «produits simultanément à l'explosion» samedi du bâtiment du réacteur n°1 de la centrale de Fukus...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant