Japon : les Français réticents à donner

le
0
La perception qu'ont les Français du Japon, celle d'un pays riche contrairement à Haïti, ne faciliterait pas la collecte de dons, s'inquiètent les associations humanitaires.

Alors qu'un bilan de 3373 morts et 6476 disparus a été confirmé mardi par la police japonaise, les appels aux dons pour secourir les victimes du séisme et du tsunami qui ont frappé l'archipel ont débuté en France. Dès vendredi, le Secours populaire avait lancé un appel d'urgence à la générosité du public. Il a été rejoint lundi par d'autres organisations comme la Fondation de France et la Croix-Rouge française.

Pourtant, alors qu'aux Etats-Unis, 22 millions de dollars d'aide avaient déjà été recueillis lundi soir, la générosité des Français ne semble pas s'emballer pour les victimes de la catastrophe. Selon nos informations, le Secours populaire avait collecté mardi après-midi 44.600 euros. De son côté, la Croix-Rouge française annonçait environ 100.000 euros provenant de particuliers. A comparer avec les deux millions d'euros qu'elle avait recueillie en trois jours lors du séisme à Haïti, en janvier 2010…

 

Une sensation de maîtrise

 

«La confi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant