Japon : le papy chanteur est une vraie bombe

le
0
Recalé à un concours de chant organisé par la télévision publique japonaise, Kazumi Yaoita a menacé de faire sauter le studio.

Il a 70 ans, mais le sang encore chaud. Et surtout il est persuadé de ses grands talents de chanteur. Mais les exprimer devant le cercle de ses amis et multiplier les karaoké ne suffisait plus à son bonheur. Il lui fallait plus, les projecteurs, le haut de l'affiche, la gloire. Alors Kazumi Yaoita a posé sa candidature à un concours de chant organisé par la télévision publique japonaise NHK. Il en était sûr, il ferait un tabac, il serait la nouvelle star de Nodo Jiman (Fier de ma voix) l'émission qui se propose de révéler des «voix» aux nombreux téléspectateurs du dimanche après-midi.

Las, une simple carte postale du producteur l'a coupé net dans ses vocalises du jour: «Monsieur, nous sommes au regret....» C'en était trop. Une humiliation, une injustice, une infamie... Kazumi Yaoita est sorti de ses gonds. S...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant