Japon : le FMI inquiet pour l'endettement et la croissance

le
0
Conséquence du tremblement de terre du 11 mars, ses économistes attendent un recul de 0,7 % du PIB pour l'ensemble de 2011.

Le fonds monétaire international (FMI) tire le signal d'alarme sur la troisième économie mondiale. Conséquence du tremblement de terre du 11 mars, ses économistes attendent un recul de 0,7 % du PIB pour l'ensemble de 2011. Le Fonds s'inquiète surtout pour la dette du pays, qui atteindra 219 % du PIB fin 2011, et juge que la réduction de l'endettement doit demeurer la priorité du gouvernement.

Ce dernier, qui vient de voter une rallonge budgétaire de 33 milliards d'euros pour financer les premiers besoins, souhaite faire adopter par le Parlement une loi l'autorisant à émettre des obligations d'État et lancer un deuxième budget, d'ici à août.

Mais le premier ministre, Naoto Kan, au pouvoir depuis un an, est de plus en plus contesté, y compris dans son propre camp. Ses opposants bloquent la loi et veulent qu'il cède le pouvoir au plus vite. Ils proposent de constituer une «grande coalition», sorte de gouvernement d'union nationale. «Vu la faible marge de man!

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant