Japon : la relance porte ses fruits

le
1
La politique économique iconoclaste mise en place par Shinzo Abe est un succès : depuis son arrivée au pouvoir, le yen a baissé de 20%, et le Nikkei, lui, a bondi de 45%.

À Tokyo

Premier satisfecit pour Shinzo Abe. Le gouvernement japonais a annoncé jeudi que le PIB de l'archipel avait progressé de 0,9%, ou 3,5% en rythme annualisé, au cours du premier trimestre 2013. Un bond supérieur à la croissance de tous les autres pays du G7 sur la même période. Et un impressionnant succès pour les Abenomics, cette politique économique iconoclaste mise en place par le Premier ministre Shinzo Abe depuis son retour au pouvoir en décembre dernier. Ce dernier avait trouvé à son arrivée une économie en quasi-récession, avec de très faibles perspectives de rebond. L'adoption sous son égide d'une politique monétaire ultralaxiste et d'un colossal plan de relance publique, a eu pour effet une impressionnante baisse du yen (-20%) conjuguée à un envol du Nikkei (+45%...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mxlib le jeudi 16 mai 2013 à 16:10

    Emmanuel Todd a sans doute tort de dire que la volonté de l'Allemagne "est d'exterminer l'industrie des pays périphériques de l’Europe" et "qu’il faut encore quatre ans aux patrons allemands pour flinguer définitivement l’industrie française", mais force est de constater que c’est le résultat évident de la politique de déflation menée par l’Allemagne et imposée dans le cadre de l’Euro.