Japon: la "perruque intelligente" qui guide et aide son porteur

le
0
Japon: la "perruque intelligente" qui guide et aide son porteur
Japon: la "perruque intelligente" qui guide et aide son porteur

Vous êtes chauve et perdu ? La "Smartwig", autrement dit la "perruque intelligente" développée au Japon par Sony est faite pour vous. Cela peut paraître loufoque mais c'est très sérieux: cette perruque intelligente est en fait reliée sans fil à un ordinateur qui lui donne des instruction pour guider son "sujet" à distance en connaissant sa localisation par rapport à une destination donnée grâce au récepteur GPS intégré. Des vibreurs positionnés en différents points de la tête (devant, derrière, à droite, à gauche) s'actionnent à tour de rôle en fonction de la direction à prendre."Le crâne est une partie du corps extrêmement sensible. On y ressent et localise très bien les vibreurs", expliquent dans un article technique les chercheurs à l'origine de l'objet, Hiroaki Tobita et Takuya Kuzi.Une autre variante de ce prototype de perruque comporte des capteurs de signaux électriques émis par le cerveau et peut potentiellement les transformer en commandes.Outre qu'elle conserve sa fonction première de cache-misère, cette perruque a d'autres talents insoupçonnés: grâce à ses capteurs elle peut mesurer la température corporelle, la pression artérielle, et elle peut même, selon ses concepteurs, enregistrer des sons et des images que l'homme au "toupet numérique" pourra revoir sur un écran par la suite. Et ça ne s'arrête pas là: lors d'une présentation de transparents informatiques, le porteur de ce complément capillaire pourra se servir de ses favoris pour aller à la diapositive suivante en tirant sur celui de droite, avec celui de gauche. "Il existe déjà un grand nombre d'objets à porter incorporant des composants informatiques: des lunettes, des vêtements, des chaussures, etc. mais la plupart ne sont pas devenus des succès commerciaux populaires", expliquaient l'an dernier les inventeurs de la "Smartwig". Pour eux, leur perruque, qui peut être ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vietnam: la critique du gouvernement sur Facebook passible d'amende
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant