Japon-La justice refuse de suspendre le redémarrage de Sendaï

le
0

KAGOSHIMA, Japon, 22 avril (Reuters) - Une juridiction japonaise a rejeté le recours formé par des adversaires au redémarrage de la centrale de Sendaï, que gère l'opérateur Kyushu Electric Power's 9508.T , ont annoncé mercredi les plaignants. La décision du tribunal du Kagoshima lève un obstacle au redémarrage de la centrale de Sendaï qui pourrait intervenir dès le mois de juin. Le nucléaire japonais représentait, avant la catastrophe de Fukushima, en 2011, un tiers de la consommation d'énergie. Le gouvernement de Shinzo Abe juge une relance de la production nucléaire cruciale pour la croissance économique du pays et espère un premier redémarrage d'ici deux mois. L'opinion publique est très majoritairement hostile à l'énergie atomique. Les sondages mesurent que deux Japonais sur trois s'opposent à une relance du secteur. (Kentaro Hamada,; Nicolas Delame pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant