Japon-La consommation des ménages a chuté au mois de juillet

le
0

TOKYO, 29 août (Reuters) - Les dépenses des ménages japonais ont enregistré au mois de juillet un repli plus important que prévu et la production industrielle est restée atone, autant de signes suggérant que les effets du relèvement du taux de TVA intervenu en avril pourraient encore se prolonger. Selon les statistiques publiées vendredi par le gouvernement, la consommation a reculé de 5,9%, plus que la prévision médiane des économistes (-3,0%), en raison de la hausse de la TVA mais aussi du mauvais temps qui n'a pas incité les Japonais à faire des achats. "Le relèvement de la TVA a eu un impact sur le pouvoir d'achat. Et les fortes tempêtes de pluie de cet été ont aggravé la situation. Les dépenses vont repartir, mais ce sera long", estime Hiroaki Muto, économiste chez Sumitomo Mitsui Asset Management. En juillet, les prix à la consommation ont augmenté de 3,3% - conformément aux attentes des économistes -, en excluant des éléments volatils comme ceux des produits frais mais en prenant en compte ceux de l'énergie. Si l'on fait abstraction des conséquences de l'augmentation de la TVA, l'inflation s'élève à 1,3%. La Banque du Japon (BoJ) s'est promis d'atteindre l'an prochain un taux de 2%. La production industrielle, en berne, pâtit de la faible demande: elle n'a progressé que de 0,2% en juillet. Ce chiffre marque un rebond par rapport au mois de juin, lorsqu'elle avait chuté de 3,4%, mais il est inférieur à celui de 1% que prévoyaient les analystes consultés par Reuters. Sur le front de l'emploi, le taux de chômage est passé de 3,7% à 3,8% entre juin et juillet. Le relèvement de trois points du taux normal de TVA a produit des effets spectaculaires: le produit intérieur brut (PIB) a reculé de 6,8% en rythme annualisé au cours du deuxième trimestre. (Leika Kihara et Stanley White; Simon Carraud pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux