Japon : la bataille pour l'électricité

le
0
À la menace nucléaire, pour les habitants du grand Tokyo, s'ajoute la peur d'être plongé dans le noir.

Déjà, la capitale vit au ralenti, les lumières en veilleuse pour atténuer les risques liés à la pénurie d'électricité. Mais le pire est sans doute à venir, avec l'été et le pic de consommation provoqué par les climatiseurs. Toute la plaine du Kanto, la région de Tokyo, poumon économique du pays, est concernée. Le gouvernement a tenu samedi une réunion de crise sur le sujet. Selon lui, il pourrait y avoir cet été un déficit de 10 à 15 millions de kW, soit quelque 20% de la puissance totale disponible pour la région. À la sortie, son porte-parole, Yukio Edano, a averti qu'il était «nécessaire de prendre des mesures drastiques et immédiates qui pourraient affecter les activités économiques comme la vie quotidienne des gens». Un plan doit être annoncé courant avril. Tepco, l'opérateur des centrales de Fukushima et le fournisseur d'électricité de toute la zone, a déjà procédé à des coupures tournantes pour éviter que la capitale ne soit victime d'un

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant