Japon : l'OCDE applaudit la politique du yen faible

le
0
L'Organisation de coopération et de développement économiques se félicite de l'objectif d'inflation de 2% que s'est fixé l'Archipel. Mais elle s'inquiète de sa dette colossale qui dépasse 228% du PIB en 2013.

L'OCDE fait confiance au premier ministre Shinzo Abe. Après le G20 qui, à Washington le week-end dernier, s'est soigneusement gardé de critiquer la politique économique japonaise, en dépit de la baisse du yen qui a perdu 20% de sa valeur face au dollar depuis novembre 2012, l'Organisation de coopération et de développement économiques juge qu'en finir avec quinze ans de déflation est une «priorité».

La décision de la Banque du Japon (BoJ) de fixer un objectif d'inflation de 2% est «bienvenue» indique l'organisation dans un rapport rendu public mardi matin. Une politique monétaire «agressive» va «pousser la croissance». Et la chute de la monnaie «n'est pas une manipulation des taux de change», écrit l'OCDE, emboitant le pas des ministres des Finance...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant