Japon: l'ex-baron du bitcoin Mark Karpelès libéré

le
0
Japon: l'ex-baron du bitcoin Mark Karpelès libéré
Japon: l'ex-baron du bitcoin Mark Karpelès libéré

L'ex-patron de feu la plateforme MtGox d'échange de monnaie virtuelle Bitcoin, le Français Mark Karpelès, a été libéré après un peu moins d'un an passé en prison au Japon sur des accusations de détournement de fonds, a indiqué vendredi à l'AFP un de ses avocats.Il a été relâché jeudi moyennant une caution de plus de 10 millions de yens (85.000 euros), ont précisé les médias japonais.Les chaînes de télévision locales ont montré M. Karpelès, 31 ans, quittant la maison de détention et s'engouffrant rapidement dans un véhicule venu l'attendre. Il est apparu amaigri et presque souriant, la tête couverte d'une casquette laissant dépasser à l'arrière des cheveux longs rassemblés en queue de cheval."Il est extrêmement heureux (d'être sorti)", a déclaré l'avocat Nobuyasu Ogata à l'AFP ajoutant que durant l'année passée en prison "il a été très affecté moralement".M. Karpelès, qui est tenu de rester dans l'archipel comme condition de sa libération sous caution, fait face à des accusations de manipulations de données et de détournement de fonds. La date de son procès n'est pas fixée. Il avait dans un premier temps été interpellé pour avoir faussé des informations dans la base de données de la plateforme en 2013, afin de créer artificiellement un million de dollars (910.500 euros).Puis il avait été mis en examen mi-septembre 2015 pour falsification d'informations et détournement d'une somme de 321 millions de yens (2,4 millions d'euros).Il a dépensé cette somme pour l'achat de droits de logiciels, mais aussi pour s'offrir un lit de luxe dans son appartement loué 1,4 million de yens (10.300 euros) par mois, selon des informations de presse.De nouvelles accusations, qui ont permis à la police de prolonger sa détention, portaient sur le transfert de 20 millions de yens (150.500 euros) de comptes de clients vers le sien.M. Karpelès avait même, selon les médias, utilisé une partie de l'argent ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant