Japon : inquiétudes sur la pêche

le
0
La région dévastée par le tsunami est la plus poissonneuse au monde. Elle représente aussi le quart de la production de riz nationale et est une zone d'élevage majeure du pays.

Le quart de la production nationale de riz en partie détruite, l'une des plus importantes régions d'élevage du pays innondée sans oublier les fortes perturbations dans les eaux les plus poissonneuses au monde. Les conséquences du tsunami japonais et les irradiations nucléaires sur l'agriculture du pays se précisent plus d'une semaine après le drame qui a affecté le nord est du pays. Une région rurale où vivent un peu plus de 6,7 millions d'habitants avec pour principales activités économiques l'agriculture et la pêche. « La région de Tôhoku est la première zone de production de riz du pays, explique une note interne du cabinet Agritel spécialisé dans les matières premières agricoles. Une réduction notable de la production de riz doit être envisagée», ajoute l'auteur de cette note, Sheng Duanmu.

Avec près de 7,7 millions tonnes par an, le Japon est le 9ème producteur de riz mondial et ce qui permet à l'Archipel d'être autosuffisant à hauteur de 96 

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant