Japon (H) : Le vainqueur de Legrand, Shohei Ono, suspendu par son université pour violence

le
0
Japon (H) : Le vainqueur de Legrand, Shohei Ono, suspendu par son université pour violence
Japon (H) : Le vainqueur de Legrand, Shohei Ono, suspendu par son université pour violence

Le judo nippon ne s'en sort pas avec ses problèmes de violence. Alors que le président de la Fédération Haruki Uemura a démissionné en juillet suite à plusieurs scandales (violences des entraîneurs, harcèlement sexuel et détournement de fonds), voilà que c'est un champion du monde qui est rattrapé par une affaire.

Shohei Ono et quatre autres étudiants de l'université de Tenri (Japon) ont été suspendus pour des violences sur d'autres athlètes de l'établissement plus jeunes qu'eux. En ce qui concerne les faits reprochés au champion du monde des moins de 73 kilos, ceux-ci remontent au mois de mai. Ono avait alors giflé à deux reprises un judoka plus jeune que lui? « Je présente mes excuses pour ces gifles, données au moment où la Fédération essaie d'éliminer la violence physique de notre sport, a déclaré Ono dans un communiqué. Je veux repartir sur un bon pied et devenir un membre honorable de la société. »

Si la Fédération japonaise doit prochainement décider d'éventuelles sanctions supplémentaires à l'encontre d'Ono, les agissements de ce dernier ne l'ont cependant pas empêché de participer aux Mondiaux brésiliens en août dernier?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant