Japon et Afrique du Sud à l'affiche du prochain Festival d'Automne à Paris

le
0
Affiche du Festival d'Automne à Paris 2012 Urs Fischer
Affiche du Festival d'Automne à Paris 2012 Urs Fischer

(AFP) - L'Afrique du Sud, avec un programme surtout centré sur la musique et la danse, et le Japon, avec les marionnettes géantes du bunraku, seront à l'honneur pour la prochaine édition du Festival d'Automne à Paris, qui affiche pour 2012 un taux de remplissage de 91%.

L'édition 2012, qui s'achèvera le 21 décembre, a proposé 72 manifestations, dans 31 lieux partenaires, et drainé 95.649 spectateurs, soit 91% des places disponibles.

Le "portrait" de la chorégraphe Maguy Marin a particulièrement séduit le public, avec 98% de taux de remplissage.

Sept oeuvres, 48 représentations dans huit théâtres pour une capacité totale de près de 30.000 places ont permis de retracer 30 ans de carrière de cette artiste inclassable, entre danse, théâtre et musique. Des pièces emblématiques étaient proposées, de "May B" (1981) et "Cendrillon" (1985) à la toute dernière, "Nocturnes" (2012), en passant par "Ca quand même" (2004), "Cap au Pire" (2006) ou "Faces" (2011).

L'autre portrait, consacré au compositeur Benedict Mason à travers sept oeuvres et cinq concerts, a connu un taux de fréquentation de 90%.

Fidèle à sa vocation de découverte de nouveaux talents (le duo croato-italien Barbara Matijevic et Giuseppe Chico, le New-Yorkais d'origine coréenne Young Jean Lee, le collectif berlinois She She Pop...), le festival a aussi invité des artistes qui ont accompagné son histoire, comme Christoph Marthaler et Claude Régy.

Pour l'édition 2013, le directeur du Festival d'Automne à Paris (et du Théâtre de la Ville), Emmanuel Demarcy-Mota, tient particulièrement à maintenir en temps de crise l'ouverture internationale d'un festival qui a su faire connaître en son temps Bob Wilson, Peter Brook et tant d'autres.

La prochaine édition fera venir du Japon un spectacle de bunraku (marionnettes traditionnelles), mis en scène par l'artiste photographe de renommée internationale Hiroshi Sugimoto, et les dernières pièces des dramaturges Toshiki Okada et Daisuke Miura.

En théâtre, le festival donnera les créations de Philippe Quesne, Joris Lacoste, Angelica Liddell et, en danse, celles de Boris Charmatz et Anne Teresa De Keersmaeker, de Bruno Beltrao et un programme Trisha Brown.

En musique, l'opéra de George Benjamin "Written on Skin", mis en scène par Katie Mitchell, et les oeuvres de Matthias Pintscher, Hugues Dufourt, Karlheinz Stockhausen, Hans Abrahamsen, Mark Andre, Rebecca Saunders sont annoncées, selon un tout premier programme.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant