Japon : deux forts séismes dans une région abritant des centrales nucléaires

le , mis à jour à 18:07
0
Japon : deux forts séismes dans une région abritant des centrales nucléaires
Japon : deux forts séismes dans une région abritant des centrales nucléaires

La préfecture de Kumamoto, dans le sud-ouest du Japon, a été frappée par un «fort» tremblement de terre de magnitude 6,5 ce jeudi soir, a indiqué l'agence de météorologie japonaise. Le séisme a fait des blessés, détruit des maisons et provoqué au moins deux incendies dans cette région où se trouvent des centrales nucléaires. Mais il n'y a pas de risque de tsunami, a précisé l'agence. Le tremblement de terre est survenu à 21h26, heure locale (14h26, heure française).

D'importantes secousses secondaires sont survenues dans les minutes suivantes, dont une de magnitude 5,7, à 22h07 (15h07, heure française), selon cet organisme, qui a compté 14 répliques bien ressenties en moins de deux heures et a appelé les habitants à se rendre en lieu sûr en raison des risques de nouvelles puissantes secousses. Un nouveau tremblement de terre de magnitude 6,4 s'est ensuite produit un peu après minuit (17 heures, heure française), avec un épicentre également situé dans la préfecture de Kumamoto.

Selon la chaîne NHK et l'agence de météorologie, les secousses ont été très fortes, autant, voire plus que le 11 mars 2011, lorsqu'un séisme et un tsunami avaient provoqué la mort de plus de 20 000 personnes autour de Fukushima, dans une autre région du Japon, à l'est de Tokyo. Sur l'échelle nippone qui mesure le ressenti à la surface - un indicateur plus explicite que la magnitude pour le grand public - le niveau a cette fois atteint 7 au plus haut, contre 6+ il y a cinq ans. Au niveau 7, les personnes et le mobilier peuvent être projetés en tout sens.

BREAKING: Strongest Japan earthquake since 2011 just hit near Kumamoto, Kyushu. Reports between 6.4 & 7.0. pic.twitter.com/X4DvhxH6Xz— Airport Webcams (@AirportWebcams) 14 avril 2016

Des dégâts ont déjà été recensés, comme des vitres cassées, au moins un incendie et plusieurs personnes ont été blessées, d'après la NHK, mais encore peu d'informations ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant