Japon-Dernière étape pour l'adoption de la réforme de la défense

le
0

TOKYO, 18 septembre (Reuters) - Le projet de loi qui doit permettre aux forces japonaises de combattre à l'étranger est entré vendredi dans la dernière phase du processus législatif, au Sénat, malgré les manoeuvres dilatoires de l'opposition et l'hostilité d'une partie de l'opinion. Selon le gouvernement, ce changement de doctrine salué à Washington est essentiel pour que le Japon soit en mesure de relever les défis qui se présentent, au regard notamment de la présence militaire croissante de Pékin en mer de Chine méridionale. Pour ses détracteurs, le projet viole la constitution pacifiste adoptée après la Seconde Guerre mondiale et risque d'entraîner le Japon dans des conflits aux côtés de son allié américain. Le texte, adopté jeudi en commission au terme d'une séance très agitée, doit désormais être voté en séance plénière, au Sénat. La coalition du Premier ministre Shinzo Abe dispose de la majorité mais l'opposition compte utiliser tous les moyens à sa disposition pour empêcher le vote de se tenir avant la fin de la session parlementaire, le 27 septembre. Le Parti démocrate n'a pas exclu d'appeler ses élus à recourir à la tactique consistant à marcher le plus lentement possible pour aller déposer leur bulletin dans l'urne. Toute la semaine, des milliers de manifestants se sont rassemblés chaque jour aux abords du Parlement pour réclamer l'abandon du texte. La mobilisation devrait se poursuivre vendredi. (Linda Sieg, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant