Japon: contrefaçon d'iPhone 6 en poche, il campe sur le trottoir le plus cher de Tokyo pour s'en offrir un vrai

le
0
Japon: contrefaçon d'iPhone 6 en poche, il campe sur le trottoir le plus cher de Tokyo pour s'en offrir un vrai
Japon: contrefaçon d'iPhone 6 en poche, il campe sur le trottoir le plus cher de Tokyo pour s'en offrir un vrai

Depuis une semaine et pour une autre encore, Tetsuya Tamura campe sur le trottoir le plus cher de Tokyo, devant l'Apple Store de Ginza, le quartier chic de la capitale nippone, pour être le premier à avoir un iPhone 6, un vrai, le 19 septembre. M. Tamura exhibe déjà une contrefaçon chinoise "qui marche", tandis qu'un de ses compatriotes porte au poignet, avant tout le monde, une étonnante variante de la montre connectée Apple Watch.Salarié de 45 ans et père de famille comme on en croise des milliers dans les rues de la capitale, M. Tamura est désormais connu comme étant le plus grand inconditionnel nippon de la firme de feu Steve Jobs. Il sacrifie chaque année ses congés payés et une partie de ses rétributions pour s'offrir tous les produits marqués d'une pomme."Je suis là depuis samedi 6, avec mon fils de 20 ans, et nous attendrons jusqu'au 19, jour de la vente", explique fièrement l'homme, vêtu d'un T-Shirt (iPhone 6, J-7), manifestement en grande forme."On dort bien, ne vous inquiétez pas", assure celui qui possède la bagatelle d'une trentaine d'iPhone de toutes générations mais n'en utilise "que trois environ au quotidien".Même s'il avoue que l'iPhone 6 n'est pas aussi surprenant qu'il l'aurait espéré et peut-être un peu grand ("j'aurais préféré un modèle plus compact), il va l'acheter, mordicus. Il est venu avec ses chaises longues, ses couvertures, ses batteries, ses vêtements, tout un attirail. La nourriture? Il suffit d'aller à la supérette du coin, bien approvisionnée et ouverte 24H/24, toilettes à disposition. - Un faux iPhone, une vraie pomme - Ne pouvant tenir, il s'est quand même offert pour patienter une contrefaçon chinoise d'iPhone 6 "achetée sur internet, et qui marche". "C'est fou les fuites dans les usines, quand même", sourit son voisin, également un habitué du trottoir de l'Apple Store.Selon M. Tamura, il y a plus de monde cette fois que ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant