Japon-Chute de la popularité de Shinzo Abe après deux démissions

le
0

TOKYO? 26 octobre (Reuters) - La popularité du Premier ministre japonais Shinzo Abe a fortement baissé après la démission de deux membres de son gouvernement, montre un sondage publié dimanche. Quelque 53% des personnes interrogées par le quotidien Yomiuri déclarent soutenir le gouvernement de Shinzo Abe, contre 62% il y a moins d'un mois. Le sondage a été réalisé auprès de 1.059 personnes interrogées vendredi et samedi par téléphone. Parmi elles, 37% disent désapprouver le gouvernement, contre 30% dans un précédent sondage publié le 10 octobre. Les démissions, intervenues lundi dernier, des ministres de l'Economie et de la Justice sont un coup dur pour Shinzo Abe, arrivé au pouvoir en décembre 2012, au moment où celui-ci, confronté à un ralentissement économique, doit prendre des décisions politiquement difficiles, dont un éventuel relèvement à 10% de la TVA. La ministre de l'Economie Yuko Obuchi, membre du Parti libéral-démocrate et fille d'un ancien Premier ministre, est accusée d'avoir utilisé à des fins personnels des fonds réservés à ses activités politiques. Quelque 73% des personnes interrogées approuvent sa démission. Midori Matsushima, qui détenait le portefeuille de la Justice, est elle aussi soupçonnée d'abus de fonds publics. Toutes deux avaient été nommées en septembre dernier lors d'un remaniement destiné à rallier le vote des femmes. (Tim Kelly, Mathilde Gardin pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant