Japon-Abe annonce un plan de soutien de 28.000 mds de yens

le , mis à jour à 09:20
0
 (Actualisé après le discours d'Abe) 
    TOKYO, 27 juillet (Reuters) - Le gouvernement japonais 
prépare un plan de soutien économique de 28.000 milliards de 
yens (241 milliards d'euros), a annoncé mercredi le Premier 
ministre Shinzo Abe, sans préciser quelle part sera consacrée 
directement à la relance de la croissance. 
    Cette somme dépasse les attentes qui tournaient autour de 
20.000 milliards de yens. Elle comprend 13.000 milliards de yens 
(112 milliards d'euros) de "mesures budgétaires", qui seront 
employés dans des projets publics, nationaux et locaux, ou mis à 
la disposition d'entreprises sous la forme de prêts à faibles 
taux d'intérêt, précisent les médias.  
    Le secrétaire général du gouvernement, Yoshihide Suga, a 
déclaré que le plan prévoyait aussi un relèvement de 3% du 
salaire minimum pour l'année fiscale en cours. Le smic a déjà 
été augmenté de 2,3% lors de la précédente année fiscale.  
    Shinzo Abe a dévoilé son projet lors d'un discours dans le 
sud de l'archipel mais les détails en seront précisés la semaine 
prochaine, rapporte l'agence de presse Jiji.  
    L'annonce intervient plus tôt que prévu et pourrait viser à 
inciter la Banque du Japon (BOJ), qui doit rendre vendredi une 
décision de politique monétaire, à élargir son programme 
d'assouplissement.  
    "Le montant est si important que ce plan de soutien aura 
forcément un gros impact économique. Il est impossible de 
dépenser autant d'argent en un seul budget exceptionnel. Cela 
devrait se mettre en place sur plusieurs années", estime Hiroshi 
Miyazaki, économiste à Mitsubishi UFJ Morgan Stanley Securities. 
    "La BOJ devrait assouplir sa politique, en augmentant par 
exemple ses achats de dette gouvernementale", ajoute-t-il.  
    Shinzo Abe a ordonné à son gouvernement de préparer ce plan 
de soutien afin de relancer une économie toujours freinée par la 
faiblesse des dépenses de consommation, en dépit de trois années 
d'"Abenomics", mélange de politique monétaire 
ultra-accommodante, de relance par les dépenses publiques et de 
réformes de structure.  
    La Bourse de Tokyo a fini en hausse mercredi dans l'espoir 
de nouvelles mesures de soutien.   
 
 (Leika Kihara,; Nicolas Delame et Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux