Japhet N'Doram : "Nantes et l'ASM sont mes clubs de c½ur "

le
0
Japhet N'Doram : "Nantes et l'ASM sont mes clubs de cœur "
Japhet N'Doram : "Nantes et l'ASM sont mes clubs de cœur "

Arrivé du Tchad, N'Doram a dynamité le championnat de France pendant presque dix ans, lors des heures de gloire de la bande à Coco Suaudeau, avant de rejoindre Monaco pour une dernière pige. Si le monde professionnel paraît loin dans le club où le Sorcier entraîne aujourd'hui, dans le vignoble nantais, il conserve un regard pertinent et offensif sur ses deux clubs de cœur.

Pendant votre carrière de joueur professionnel, vous n'avez connu que deux clubs en France : Nantes et Monaco. Deux clubs que l'on peut rapprocher ou qui étaient très différents ?
Par le passé, il y a un point commun entre ces deux clubs assez évident. Ils étaient tous les deux animés par la volonté de jouer. Dans leur philosophie, ils proposaient un jeu assez similaire, offensif et plaisant. À mon époque notamment, Monaco et Nantes se distinguaient des autres grosses écuries par cette idée du football. Au niveau des structures, Monaco a toutefois toujours été un peu devant. Financièrement, l'ASM avait tout simplement plus de moyens et cela se ressentait dans le club.

Et au niveau de l'environnement, était-ce pareil de jouer pour Monaco ou Nantes ?
Là, c'était différent. Monaco est une petite ville. Cela se ressent au sein du club, avec beaucoup d'amitiés entre les membres. Tout le monde se connaît. Il y a un lien fort entre ceux qui y travaillent.

Aujourd'hui, les deux clubs sont remontés et se sont installés en Ligue 1, mais ils ne suivent pas vraiment la même progression et surtout, ils ne paraissent pas aussi comparables qu'à l'époque...
En matière d'ambition, c'est effectivement très différent. Une nouvelle fois, Monaco a un budget conséquent. Ils ont les moyens pour s'offrir de bons joueurs et jouer les premiers rôles. Nantes a acquis un peu de stabilité sur ces dernières années, mais ils sont encore loin de pouvoir concurrencer les meilleurs clubs du championnat.


Vous parliez de cette envie de jouer de l'avant. Depuis leur retour en Ligue 1, ce n'est pas ce qui distingue le plus ces équipes. Ces dernières années, Nantes a même la pire attaque...
Oui, aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Cet esprit... Les stats le montrent bien. On n'est plus du tout dans la même situation que celle que j'ai connue. Monaco a un jeu très défensif en ce moment. Nantes aussi... parce qu'ils n'ont pas les joueurs pour faire mieux. Ils n'arrivent plus à recruter des joueurs qui peuvent leur permettre d'avoir la présence offensive d'auparavant. La similitude que j'évoquais, en fait, on la retrouve…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant