Japan Post fixe le prix des IPO banque/assurance au plus haut

le
0

* Japan Post Bank sera introduit en Bourse à 1.450 yens par action * Japan Post Insurance introduit à 2.200 yens par action * La holding fixera le prix de sa propre IPO le 26 octobre * Plus grosse privatisation à eux trois des 30 dernières années * Japan Post promet de ne pas reproduire le précédent de NTT (Actualisé avec précisions, contexte, réactions d'investisseurs) par Taiga Uranaka TOKYO, 19 octobre (Reuters) - Japan Post Holdings, le conglomérat de la Poste japonaise, a fixé lundi les prix des introductions en Bourse de ses filiales de banque et d'assurance en haut des fourchettes indicatives, reflétant la demande soutenue des investisseurs individuels pour la plus grosse privatisation au Japon de ces 30 dernières années. Les deux sociétés, valorisées à 57,7 milliards d'euros au total à ces prix d'introduction, et leur maison mère veulent lever 1.400 milliards de yens (10,3 milliards d'euros) dans le cadre d'une triple cotation prévue le 4 novembre. La constitution du livre d'ordres se poursuit pour Japan Holdings 6178.T , la fixation du prix étant prévue pour le 26 octobre. La privatisation de la Poste, qui fait l'objet d'une commercialisation bien orchestrée en direction des particuliers, est un des éléments clé de la campagne du Premier ministre Shinzo Abe pour accéder à l'épargne massive des ménages japonais. Alors que le produit de la privatisation doit abonder le fonds de reconstruction après le tremblement de terre et le tsunami de mars 2011, le Premier ministre cherche aussi à doper les investissements nationaux en actions et la Bourse de Tokyo. "Cela n'a rien d'étonnant", dit Ikuo Mitsui, gérant chez Aizawa Securities, en référence aux prix fixés en haut de fourchettes pour des activités jugées stables et à faible risque. "La demande est relativement forte." Ces opérations sont les dernières en date dans une série de cotations en Bourse de services postaux dans des pays où l'Etat, lourdement endetté, cherche des sources de financement. Le Trésor italien pourrait empocher jusqu'à 3,74 milliards d'euros via la mise sur le marché de Poste Italiane PSTIT.UL , la plus grande privatisation du pays en 10 ans. ID:nL8N12E224 VALEURS DE BON PÈRE DE FAMILLE Même si ces activités n'offrent pas un potentiel de croissance explosif pour l'avenir, dit Shingo Ide, responsable de la stratégie actions chez NLI Research Institute, les investisseurs sont attirés par leur dimension de valeurs "de bon père de famille". Cet attrait devrait soutenir aussi le prix et la demande pour Japan Post Holdings, selon les observateurs. Selon un avis financier publié lundi, le prix d'introduction de Japan Post Bank 7182.T a été fixé à 1.450 yens, la limite supérieure de sa fourchette indicative de 1.250-1.450 yens. Cette cession représente 600 milliards de yens et valorise la banque postale à 6.500 milliards de yens au total. La demande des investisseurs a également été forte pour la filiale d'assurance Japan Post Insurance 7181.T , dont le prix a été fixé à 2.200 yens, également en haut de la fourchette de 1.900-2.200 yens indiquée aux investisseurs. A ce prix, la cession de titres dégagea 145 milliards de yens et la valorisation totale de la société s'élève à 1.300 milliard. Cette triple privatisation est la plus importante au Japon depuis celle de l'opérateur télécoms Nippon Telegraph and Telephone (NTT) 9432.T en 1987. La cotation de NTT pourrait d'ailleurs servir de mise en garde : le titre a bondi au moment de sa cotation, avec un cours multiplié par plus de deux, avant de retomber lourdement à la suite de l'éclatement de la bulle spéculative. L'action se traite aujourd'hui 30% en-dessous de son prix d'introduction. Taizo Nishimuro, président de Japan Post Holdings, a déclaré pour sa part que la société, ainsi que le ministère des Finances, avaient parfaitement conscience du précédent de NTT. "Je pense que le titre NTT est une bonne leçon. Nous ne devons pas reproduire cela", a-t-il récemment dit à la presse. (Avec Yoshiyuki Osada et Hirotoshi Sugiyama, Véronique Tison et Juliette Rouillon pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant