Japan Airlines sollicite ses alliés de Oneworld pour son IPO

le
0
JAPAN AIRLINES SOLLICITE SES ALLIÉS DE ONEWORLD POUR SON RETOUR EN BOURSE
JAPAN AIRLINES SOLLICITE SES ALLIÉS DE ONEWORLD POUR SON RETOUR EN BOURSE

TOKYO (Reuters) - Japan Airlines (JAL) envisage de solliciter la compagnie australienne Qantas, IAG, la maison mère de British Airways, et d'autres membres de l'alliance Oneworld susceptibles de participer à son introduction en Bourse, dont le montant devrait dépasser 4,5 milliards d'euros, a-t-on appris de trois sources informées de la stratégie du groupe.

La compagnie japonaise souhaite lever au minimum 500 milliards de yens (4,54 milliards d'euros) lors de son retour en Bourse, qui pourrait avoir lieu dès septembre, ont dit des sources à Reuters.

L'opération permettrait au fonds public qui l'a sauvée de la faillite en 2010 de récupérer les 350 milliards de yens qu'il lui a apportés.

L'ex-compagnie nationale souhaite constituer un noyau dur d'actionnaires stables et au Japon, celui-ci pourrait notamment comprendre des banques et des groupes de négoce.

Une entrée d'un ou plusieurs membres de l'alliance commerciale Oneworld dans ce noyau dur permettrait de renforcer les liaisons internationales de JAL, un axe clé de sa stratégie de redressement. Elle l'aiderait aussi à faire en sorte que 10% à 20% de son capital soient détenus par des actionnaires stables.

Le président de JAL, Masaru Onishi, a rencontré la semaine dernière le PDG de Qantas, Alan Joyce, celui d'IAG, Willie Walsh, et d'autres dirigeants de Oneworld lors d'une réunion à Berlin. Il leur a présenté à cette occasion la stratégie du groupe, a précisé l'une des sources.

JAL n'a pas encore officiellement lancé son processus d'introduction en Bourse et la réglementation en vigueur lui interdit de solliciter directement des investissements ou d'évoquer spécifiquement des détails du projet. Mais le contexte de ces discussions est sans ambiguïté, ont dit les sources.

"Il y a une compréhension mutuelle, sans qu'il soit besoin d'évoquer explicitement le dossier", a dit l'une d'elles. "Il s'agit d'une initiative visant à s'assurer des actionnaires stables."

Des responsables de JAL ont refusé de commenter ces informations mais IAG a déjà exprimé son intérêt pour l'introduction de son partenaire nippon.

La compagnie avait rejoint en 2007 l'alliance Oneworld qui, outre Qantas et British Airways, intègre entre autres Cathay Pacific, American Airlines et Finnair.

Nathan Layne et Emi Emoto, Marc Angrand pour le service français, édité par Natalie Huet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant