Japan Airlines craque pour Airbus en commandant 31 A350

le
0
L'avionneur européen a enregistré une commande de 31 A350 par la compagnie Japan Airlines.
L'avionneur européen a enregistré une commande de 31 A350 par la compagnie Japan Airlines.

Dans le carnet de commandes d'Airbus qui cumule 1 056 contrats depuis le début de l'année, les 31 A350 supplémentaires signés aujourd'hui représentent une goutte d'eau. En revanche, l'identité du signataire - Japan Airlines (JAL) - donne une valeur historique à ce contrat qui casse le monopole de Boeing sur l'archipel. C'est le deuxième bastion de l'avionneur américain qu'Airbus vient de faire tomber. Le mois dernier, Delta avait signé pour 40 Airbus. La compagnie américaine n'avait auparavant que Boeing comme fournisseur. Quelques Airbus étaient bien entrés dans sa flotte mais uniquement par croissance externe, notamment lors de la fusion avec Northwest Airlines.

Le contrat japonais porte sur 18 Airbus A350-900 et 13 A350-1000 (plus 25 options), qui sont respectivement concurrents des Boeing 777-200 et 777-300. Ces derniers doivent être remplacés chez JAL à partir de 2019. Aujourd'hui, avec 61 appareils en service, la part de marché d'Airbus au Japon n'est que de 13 %. En revanche, elle atteint 44 % si on prend en compte les avions à livrer : 71 pour l'avionneur européen contre 89 pour Boeing.

Fabrice Brégier, super-vendeur d'Airbus

Fabrice Brégier, P-DG d'Airbus, qui intervenait ce matin depuis Tokyo lors d'une téléconférence avec la presse, s'est occupé personnellement de ce dossier à neuf milliards de dollars depuis son arrivée aux commandes d'Airbus, en 2012. Airbus Japan a été créé et y a été nommé Stéphane Ginoux, un transfuge...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant