Januzaj, le cocu de la révolution Van Gaal ?

le
0
Januzaj, le cocu de la révolution Van Gaal ?
Januzaj, le cocu de la révolution Van Gaal ?

Révélation et seule satisfaction de la saison passée à Manchester United, Adnan Januzaj doit se contenter d'un rôle de remplaçant depuis l'arrivée sur le banc de Louis van Gaal. Au regard de son talent et de ses performances récentes, le prodige belge est clairement le principal perdant du grand chambardement mancunien...

Un plat du pied droit en pleine course à la 55e, puis un amour de reprise du gauche dans le petit filet à la 61e... Le 5 octobre 2013, pour sa première titularisation sous les couleurs de Manchester United, Adnan Januzaj s'est mué en sauveur. Alors que son équipe était menée sur la pelouse de Sunderland, le jeune homme de 18 ans est sorti de sa boîte deux fois pour transformer le plomb en or, une nouvelle défaite en victoire. Et également se faire une place au soleil dans les choix de David Moyes. Un peu moins d'un an plus tard, celui qui avait brûlé les étapes avec aisance - arrivé dans le groupe pro en fin de saison 2012-2013 sous Sir Alex Ferguson et premier match officiel en août - doit aujourd'hui accepter un retour en arrière. Pas forcément évident, même à 19 ans, lorsque l'on sort d'une saison presque pleine - 27 matchs, 4 buts - et d'une première participation en Coupe du monde. Surtout quand on sait que quelques mois plus tôt, alors en fin de contrat, toute l'Europe ou presque - celle des riches - essayait de l'amadouer. Mais voilà, le jeune Belge d'origine kosovare avait fait le choix de la continuité, signé un nouveau contrat longue durée, et obtenu en signe de reconnaissance de troquer son numéro 44 contre le mythique numéro 11 de Ryan Giggs et George Best, aussi. La contrepartie peut sembler dérisoire aujourd'hui. Après cinq journées de Premier League, le milieu offensif a disputé certes cinq matchs, mais à chaque fois comme remplaçant, pour seulement deux heures passées sur le pré.

À chacune de ses entrées, le jeune Belge a assumé un rôle différent : ailier, milieu offensif gauche, numéro 10... Une preuve que Van Gaal n'a pas encore décidé comment l'utiliser, si ce n'est en bouche-trou. Pour le technicien batave, qui s'est exprimé dans le Daily Star, la mise en retrait du prodige s'explique par la qualité de l'effectif offensif des Red Devils : « Il est en concurrence avec d'excellents joueurs. C'est la raison pour laquelle il n'a pas encore été aligné d'entrée de jeu. Vous le savez comme moi, en football, vous ne pouvez pas coucher 15 joueurs sur le papier, mais bien 11. Il doit se montrer compétitif et surtout, être patient. » Pour l'un de ses premiers formateurs, Jean Kindermans, directeur du centre de formation d'Anderlecht, la situation actuelle de Januzaj est à double lecture : « C'est assez logique vu l'arrivée de plein d'autres garçons confirmés dans le secteur offensif et qui ont coûté......

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant