Janet Yellen, une patronne de la Fed en terrain inconnu

le
0
Janet Yellen, la présidente de la Fed. (© Fed)
Janet Yellen, la présidente de la Fed. (© Fed)

C'est fois, c'est fait. Après un faux départ, la Fed a bien relevé ses taux hier. La hausse est minime, mais elle marque un tournant dans la politique monétaire américaine et signe un acte majeur pour Janet Yellen, première femme à présider la banque centrale des Etats-Unis. Aussi petite par la taille que puissante sur la scène mondiale, cette économiste de 69 ans est une habituée des plus hauts cercles du pouvoir où sa chevelure blanche coupée court et ses foulards colorés tranchent avec le gris anthracite des costumes.

Ancienne conseillère économique en chef de Bill Clinton à la Maison-Blanche, Mme Yellen aura passé l'essentiel de sa carrière dans la toute puissante banque centrale américaine où elle aura pu constater les ravages de la crise financière de 2008 avant de tenter d'en effacer les stigmates.

Peser le moindre mot

Nommée vice-présidente de l'institution en 2010, elle a ainsi, dans l'ombre de son prédécesseur Ben Bernanke, supervisé le plus vaste plan de soutien monétaire de l'Histoire qu'elle s'emploie aujourd'hui à détricoter avec la plus grande prudence et sous le regard inquiet de la planète finance.

Depuis sa prise de fonctions en février 2014, pas un de ses discours ou de ses conférences de presse sans que la question ne revienne : à quel moment la Fed jugera l'embellie économique des Etats-Unis suffisante pour en finir avec la politique des taux zéro ? Janet Yellen a

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant