Janet Yellen évoque un probable relèvement des taux cette année

le , mis à jour à 20:06
0

par Michael Flaherty et Jonathan Spicer

WASHINGTON/PROVIDENCE (Reuters) - La présidente de la Réserve fédérale Janet Yellen s'attend à un relèvement des taux d'intérêt cette année, l'économie américaine étant mûre pour un rebond après son accès de faiblesse du premier trimestre, cependant que la conjoncture économique s'éclaircit tant localement qu'à l'extérieur.

Dans un discours prononcé à la Chambre de commerce de Providence, dans l'Etat de Rhode Island, elle ajoute s'attendre à une amélioration des indicateurs économiques et estime que la faiblesse de la croissance au premier trimestre pourrait être due à un "bruit statistique".

Tout en expliquant que les perspectives économiques restent très incertaines, et évoquant également une inflation qui ne parvient pas à se redresser, Janet Yellen observe que reporter le resserrement de la politique monétaire jusqu'à ce que l'emploi et l'inflation atteignent les objectifs que s'est fixés la banque centrale reviendrait à prendre le risque d'une surchauffe économique.

"Pour cette raison, si l'économie continue de s'améliorer comme je le prévois, je pense qu'il sera approprié à un moment donné cette année de faire le premier pas en relevant l'objectif du taux des fonds fédéraux", amorçant ainsi la normalisation de la politique monétaire, dit-elle.

Dans un discours remontant à mars, Yellen laissait entendre que la Fed relèverait sans doute les taux cette année, tout en précisant que l'institut d'émission pourrait être amené à temporiser si l'inflation et les revalorisations salariales n'évoluaient pas suivant ses prévisions.

Son discours paraissait plus assuré vendredi, elle-même et d'autres responsables de la Fed s'employant dans les faits à rapprocher les vues de cette dernière et celles du marché. De ce point de vue, la réaction des marchés allait dans le bon sens.

Les taux d'intérêt courts avaient un peu monté avant que Yellen s'exprime et les anticipations des investisseurs quant au calendrier du durcissement monétaire remontaient un peu plus dans le temps, passant de décembre à octobre pour une première hausse des taux.

"Avec la dissipation des vents contraires... l'économie américaine semble bien partie pour la croissance", poursuit Janet Yellen, ajoutant qu'une fois lancé le cycle de durcissement monétaire, celui-ci sera sans doute progressif, comme elle l'avait dit en mars.

Elle observe enfin que le moment choisi pour remonter les taux dépendra des indicateurs économiques à venir. "Yellen pense que l'économie va mieux et que la Fed augmentera les taux cette année", constate Wayne Kaufman, analyste de Phoenix Financial Services. "Il suffit juste d'attendre les bons indicateurs pour ce faire".

Une hausse des taux serait la première décidée par la Fed depuis près de 10 ans, la dernière remontant à juin 2006.

(Marc Angrand et Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux