Janet doit hausser le taux !

le
1
La politique monétaire de la banque centrale américaine se répercute sur le reste du monde. Andrew Burton
La politique monétaire de la banque centrale américaine se répercute sur le reste du monde. Andrew Burton

Voici une vieille dame née en 1913 de la seule volonté du Congrès américain qui tient la planète financière mondiale en haleine ! Quelle énergie et quelle jeunesse ! Réunis autour de Janet Yellen, les « sages de la Fed » vont devoir se mettre d'accord sur une hausse des taux américains à l'issue d'une réunion qui s'achève jeudi soir. Depuis la crise des subprimes, la Réserve fédérale n'a pas osé réenchérir le loyer de l'argent de peur de mettre le feu aux poudres de la reprise. C'est que depuis 2007, la crise financière s'est muée en crise économique qui a fait des ravages.

Si la Fed décidait de ne rien faire alors les marchés comprendraient que la croissance américaine n'est pas suffisamment solide. Un vent de panique risquerait de reprendre sur les places financières. Or, un seul battement d'aile de papillon suffit à déclencher un tsunami spéculatif à la Bourse de Shanghai, capitale capitaliste d'une Chine encore communiste qui doute de sa propre croissance. Ajoutez un Brésil en panne, une Russie en plein doute avec l'effondrement des cours pétroliers et vous avez le cocktail explosif d'un scénario macro-économique international  bien noir. Même si l'Inde redonne du tonus à sa croissance.

Que les âmes sensibles se rassurent, le « pire n'est jamais certain » ! Et puis, le taux de chômage américain long terme n'est que de 5,3 % et l'inflation se cantonne à un timide 1,8 %.

Nouvelle bulle immobilière

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • V.BENACE le jeudi 17 sept 2015 à 12:32

    Il est surprenant d'appeler de ses voeux une hausse des taux américains alors que les conséquences pour le service de la dette française risquent d'être très négatives.