Jane Austen, hackeuse malgré elle

le
0
Jane Austen. Selon un rapport, des extraits de Raison et sentiments dissimulant des virus sont introduits dans des pages internet, pour déjouer la vigilance des logiciels antivirus.
Jane Austen. Selon un rapport, des extraits de Raison et sentiments dissimulant des virus sont introduits dans des pages internet, pour déjouer la vigilance des logiciels antivirus.

Les hackeurs sont-ils lettrés ? Il semble en tout cas que Jane Austen, et tout particulièrement son roman Raison et Sentiments, ait leur préférence. Même si c'est vraisemblablement par hasard qu'ils l'ont choisi pour cacher leur virus, des passages de son roman ont été retrouvés dans de très nombreuses pages web piégées.

Les hackeurs utiliseraient cette nouvelle technique afin de s'introduire dans des ordinateurs et des réseaux informatiques en trompant la vigilance des moteurs de recherche et des logiciels antivirus. Les pages contaminées sont en effet classées comme des contenus "sûrs". Traditionnellement, le choix des textes se fait de manière aléatoire. Et l'utilisation d'oeuvres classiques est nouvelle.

Sélection aléatoire

"L'usage de textes tirés d'?uvres contemporaines comme des magazines ou des blogs est une autre stratégie efficace. Les antivirus et autres systèmes de sécurité sont plus susceptibles de considérer la page comme sûre après avoir lu de tels textes", résume le rapport de Cisco Security qui révèle l'affaire. Ses auteurs ne parviennent pas à expliquer pourquoi l'écrivaine britannique a été choisie plutôt qu'un autre, ni pourquoi son roman Raison et Sentiments a été préféré. Jason Brvenik, ingénieur chez Cisco, explique que "c'est une sélection qui paraît totalement aléatoire".

Pas de panique, toutes les pages citant Raison et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant