James Foley-Un dignitaire musulman dénonce un djihadisme "cool"

le
0

LONDRES, 21 août (Reuters) - Un responsable du Conseil musulman britannique a appelé à combattre le phénomène de mode que représente le djihadisme après la mise en ligne de la vidéo montrant la décapitation d'un journaliste américain par un activiste de l'Etat islamique. "Cette sous-culture dans laquelle le djihad est considéré comme 'cool' à l'intérieur même de la société (...), c'est ça le réel défi", a déclaré Iqbal Sacranie à la radio BBC. "C'est un problème qui nous concerne tous et qui ne pourra être abordé de manière plus efficace que si nous y travaillons tous ensemble." La communauté musulmane insiste sur le fait que ce que l'on peut voir dans la vidéo du meurtre de James Foley est "totalement étranger à l'islam" et que les familles qui s'aperçoivent que leurs fils se rendent au Proche-Orient pour y combattre le rapportent aux autorités, a ajouté l'ancien dirigeant du Conseil musulman de Grande-Bretagne. Mardi soir, les activistes de l'Etat islamique, qui ont déclaré un "califat islamique" sur les territoires qu'ils contrôlent en Irak et en Syrie, ont diffusé la vidéo de l'exécution du journaliste américain James Foley, qui avait été enlevé en Syrie il y a près de deux ans. (Voir ID:nL5N0QQ4XE ) Le bourreau du journaliste s'y exprime dans un anglais à l'accent londonien, ce qui a poussé les autorités à considérer qu'il s'agissait d'un citoyen britannique. Dans l'enregistrement diffusé mardi soir, et authentifié mercredi par le renseignement américain, l'Etat islamique affirme détenir un autre journaliste américain, Steven Sotloff, enlevé en juillet 2013 dans le nord de la Syrie, et prévient que son sort dépendra des décisions à venir du président américain. (Kate Holton, William James; Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant