James Eagan Holmes, le tueur du Colorado, inculpé

le
0
142 CHEFS D?INCULPATION RETENUS CONTRE JAMES EAGAN HOLMES, LE TUEUR D'AURORA
142 CHEFS D?INCULPATION RETENUS CONTRE JAMES EAGAN HOLMES, LE TUEUR D'AURORA

CENTENNIAL, Colorado (Reuters) - Cent quarante-deux chefs d'inculpation, dont vingt-quatre pour homicides, ont été notifiés lundi à James Eagan Holmes, soupçonné d'être l'auteur de la tuerie d'Aurora qui a fait 12 morts et 58 blessés le 20 juillet dans un cinéma de la banlieue de Denver (Colorado).

Pour chacun des morts, en effet, il devra répondre de deux chefs d'inculpation: homicide volontaire avec préméditation et homicide commis avec la plus extrême indifférence.

Il est également inculpé de 116 chefs de tentative de meurtre, plus deux autres chefs annexes.

Le jeune homme, qui est âgé de 24 ans, a comparu lundi pour la deuxième fois devant la justice. Il avait ouvert le feu dans le cinéma en pleine projection du dernier volet de la saga Batman.

Il est resté impassible dans ses vêtements de prisonnier, assis à une table et secondé de ses deux avocats, au cours des 45 minutes d'audience. Mais il a semblé plus réactif qu'au cours de sa première audition, il y a une semaine, où il avait l'air totalement abasourdi.

James Eagan Holmes n'a parlé qu'à une seule reprise au cours de cette comparution, répondant "oui" au juge William Sylvester quand celui-ci lui a demandé s'il comprenait les charges requises à son encontre.

La semaine dernière, on a appris qu'il suivait une thérapie chez une psychiatre spécialiste de la schizophrénie.

Tamara Bradu, un des avocats de la défense, a profité de cette deuxième audience pour demander aux magistrats de leur transmettre les preuves qui figurent au dossier. Ils sont intéressés par un colis qu'Holmes aurait envoyé à cette psychiatre, Lynne Fenton, selon des informations parues dans la presse.

Les juges ont répondu qu'ils n'avaient pas encore ouvert ce colis qui, selon la chaîne de télévision Fox News, contient un carnet de notes esquissant le scénario de la tuerie et même des dessins la représentant.

Lors de sa première comparution, l'ancien étudiant en neurosciences était arrivé dans la salle d'audience du tribunal de district du comté d'Arapahoe les cheveux teints en rouge, une référence au personnage du "Joker", l'un des adversaires de Batman dans la bande dessinée déclinée aujourd'hui au cinéma.

Le crime rassemble tous les éléments passibles de la peine de mort, selon le code pénal du Colorado: préméditation, victimes multiples, meurtre d'un enfant, entre autres, a noté l'ancien procureur de Denver Craig Silverman.

Deux audiences préliminaires avant un procès ont été fixées aux 27 septembre et 13 novembre.

Keith Coffman et Chris Francescani; Benjamin Massot, Guy Kerivel et Baptiste Bouthier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant