James Bond : nous avons retrouvé la maison de Spectre à Marrakech

le
1

Cette maison traversée par un palmier fait partie du dernier opus des aventures de 007 puisque son ennemi y vit. Dans la vraie vie, elle est à vendre 4 millions d’euros.

Premiers rôles, «personnages» secondaires ou figurantes? Les maisons aussi peuvent avoir plusieurs emplois cinématographiques. Dans certains films et dans certaines séries, elles crèvent l’écran. Celle de Malaparte en Italie «habite»Le Mépris presque autant que Brigitte Bardot et Michel Piccoli. Avec la série Downton Abbey ,le château de Highclere, en pleine campagne du Berkshire, est devenu célèbre auprès des fans du monde entier grâce à la saga de la famille Crawley. Dans ce cas-là, maisons ou châteaux reflètent un art de vivre, un pays, une région.

Dans d’autres films, c’est l’architecture de la maison qui en fait le décor idéal du scénario, et son environnement peut être totalement transformé par la grâce de la technique. Elle peut n’apparaître que rapidement. C’est le cas dans le dernier James Bond, Spectre, sorti cette semaine à Paris. Dans cet opus des aventures du célèbre agent de sa Majesté, la maison de l’ennemi de 007 est spectaculaire mais transplantée loin de sa ville d’origine.

Un disciple de Philippe Starck

Nous l’avons retrouvée… à Marrakech où elle est à vendre chez Emile Garcin. Ses propriétaires, un couple de Français, en demandent 4 millions d’euros. Cette propriété à l’architecture très contemporaine de 640 m² (plus une maison d’amis de 240 m²) construite il y a neuf ans est traversée par un palmier et posée sur un terrain de 2 hectares dans la palmeraie. Elle a été dessinée par l’architecte Imaad Rahmouni, qui a fait ses armes auprès de Philippe Starck.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • patjo47 le jeudi 12 nov 2015 à 04:02

    Tiens, les Balkany auraient ils loué leur maison avant la saisie.?