Jamais les prix n'avaient si peu augmenté en Europe

le
3
Dmitry Kalinovsky / shutterstock.com
Dmitry Kalinovsky / shutterstock.com

(Relaxnews) - De mémoire de consommateurs, ils n'avaient pas vu une si faible hausse des prix depuis 2010. D'après les données publiées par le cabinet Nielsen mardi 25 novembre, les produits de grande consommation ont affiché une augmentation tarifaire de seulement 1,7% au troisième trimestre. 

Il faut remonter quatre ans en arrière pour retrouver une hausse des prix de grande consommation si limitée en Europe. A l'époque, l'augmentation s'évaluait à +1,5%. "En France, en Italie et en Espagne, les consommateurs ont pu bénéficier d'effet de prix favorable" souligne Jean-Jacques Vandenheede, Directeur des Insights Distribution chez Nielsen. 

A noter que cette très légère hausse des prix s'explique aussi par une progression du volume des ventes, de l'ordre de 0,3%. En France, celles-ci ont augmenté de 1,3% tandis que les prix ont reculé de 0,7% au troisième trimestre. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • CHAKHO le mercredi 26 nov 2014 à 06:52

    Les prix ont beaucoup augmenté lors du passage à l'Euro pendant que les salaires stagnaient et tout le monde fermait les yeux

  • b.renie le mercredi 26 nov 2014 à 06:34

    ou bien alors on encourage l'irresponsabilité individuelle dans les classes du bas de l'échelle en accroissant artificiellement leurs revenus par des prestations sociales.

  • b.renie le mercredi 26 nov 2014 à 06:32

    L'absence d'inflation n'est pas une faute. Ce qui est une faute c'est la polarisation du budget de l'Etat vers des objectifs qui ne sont pas sa responsabilité fondamentale. En fait une politique budgétaire redistributive comme celle de la France est une subvention indirecte à l'économie réelle qui ne paie pas des salaires assez élevés en bas de l'échelle.