Jamaïque : " Les résultats ne sont pas bons ", selon un docteur de la Jadco

le
0
Jamaïque : " Les résultats ne sont pas bons ", selon un docteur de la Jadco
Jamaïque : " Les résultats ne sont pas bons ", selon un docteur de la Jadco

La lutte antidopage en Jamaïque est-elle vraiment efficace ? La question se pose avec un enchaînement de polémiques au sujet de l'île d'Usain Bolt. En août, Renne Anne Shirley, ancienne directrice de l'Agence antidopage jamaïcaine (Jadco), a expliqué que faute de moyens, aucun contrôle hors compétition n'avait été effectué dans les six mois précédant les Jeux Olympiques de Londres en 2012. Préoccupée par ses révélations, l'Agence mondiale antidopage (AMA) a décidé fin octobre d'enquêter sur l'organisation de la lutte antidopage en Jamaïque en envoyant trois spécialistes sur l'île caribéenne. Lundi, c'est au tour du docteur Paul Wright, chargé des contrôles pour la Jadco, de confier à la BBC que les cas positifs de Powell et Simpson lors des derniers Championnats de Jamaïque n'étaient que la « partie émergée de l'iceberg ».

« Je serai convaincu quand on annoncera des contrôles hors compétition »

Dans l'entretien qu'il a accordé à la BBC, Paul Wright a clairement laissé entendre qu'il fallait s'attendre à de nouveaux contrôles positifs en Jamaïque? « Les résultats ne sont pas bons. Rien que cette année, les résultats sont significatifs. Le problème, c'est que ces athlètes ont été contrôlés positifs en compétition. Cela veut dire que depuis des mois, ils connaissaient la date et l'heure approximative du contrôle. S'ils ont raté un contrôle en compétition, ils n'ont pas raté un contrôle antidopage, ils ont raté un test de QI. Tous ces cas positifs en compétition pourraient être seulement la partie émergée de l'iceberg. Je serai convaincu quand on annoncera des contrôles hors compétition, avec des prélèvements sanguins et le dépistage de l'EPO. A ce moment-là, on pourra garder la tête haute et dire qu'il n'y a rien. »

En plus de Powell et Simpson, trois autres athlètes jamaïcains ont été contrôlés positifs lors des Championnats de Jamaïque en juillet. La situation est telle que, selon The Telegraph, l'AMA aurait menacée d'exclure la Jamaïque des prochaines compétitions, y compris des Jeux Olympiques 2016, si le pays n'améliore pas sa lutte antidopage.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant