Jallet, une titularisation qui fait du bien

le
0
Jallet, une titularisation qui fait du bien
Jallet, une titularisation qui fait du bien

En difficulté à Lyon, Christophe Jallet a sauté sur l'occasion pour rendre une copie encourageante avec les Bleus aux Pays-Bas. Interrogé sur le match de son latéral, Bruno Genesio, le coach de l'OL, a semblé ravi.

Sans parler de déchirement, Bruno Genesio ne met pas Christophe Jallet sur le banc des remplaçants depuis trois rencontres par gaité de cœur. Il est en effet dur de reprocher quoi que ce soit sur le plan du comportement à l’ancien Lorientais. Oui mais voilà, en ce moment, à Lyon, Rafael, longtemps blessé, a retrouvé de sa superbe et squatte le onze de départ depuis son retour. Cantonné sur le banc, à l’instar d’un Henri Bedimo qui vit un peu le même sort à gauche, Jallet n’a joué que neuf minutes lors des trois dernières rencontres des partenaires d’Alexandre Lacazette. « Je me dois d'être le plus juste possible dans mes décisions. Je n’ai aucun souci avec lui. Ma décision a été acceptée et n'est pas irréversible, s’est justifié Genesio il y a quelques jours. C'est un joueur et un homme que j'apprécie beaucoup. J'espère que sa sélection va lui donner une force supplémentaire. »

Genesio : « Je l’ai bien aimé »

Et le successeur d’Hubert Fournier avait vu juste. Profitant du forfait du titulaire habituel, Bacary Sagna, l’ancien pensionnaire du PSG a rassuré sur son côté, malgré son manque de rythme. S’il a parfois été en difficulté défensivement, il a constamment proposé des solutions offensivement, et apporte une solution de rechange intéressante à Didier Deschamps puisque Sagna a un profil plus défensif. « Je l’ai bien aimé, a d’ailleurs confié Genesio, interrogé par L’Equipe sur la prestation de son joueur. Il a su animer offensivement son couloir sans se retrouver trop en danger. C’est un match qui va lui faire énormément de bien. Il restait sur trois rencontres sans jouer avec nous. C’est un bon moyen pour lui de retrouver de la confiance. » Et si Sagna n’était pas remis face à la Russie mardi soir, Rafael pourrait vraiment commencer à trembler…

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant