Jaguar XF Sportbrake, la distinction faite break

le
0
La marque au félin décline sa XF en break. Avec dans son viseur les BMW Série 5 Touring et Audi A 6.

Si vous trouviez que l'habitabilité de la XF était trop mesurée, la XF Sportbrake est pour vous. Quatre ans après le lancement de sa berline moyenne, Jaguar en présentera la semaine prochaine à Genève une version break, deuxième de la marque après la X-Type. Le constructeur insiste sur son approche stylistique, «menée parallèlement à l'objectif d'optimisation de la commodité», selon ses propres termes. La ligne de ceinture de caisse ascendante et une ligne de toit très étirée, conjuguée à de larges épaulements, lui assure une silhouette non dénuée de distinction. Au passage, la garde au toit progresse de 48 mm au dessus des sièges arrière.

Ces derniers, dont le dessin est nouveau, sont fractionnables 60/40 et intègrent une trappe à skis. Totalement rabattus, il dégagent un volume de chargement s'établissant à 1 675 litres. Une suspension arrière pneumatique permet une correction automatique de l'assiette en fonction de la charge et peut modifier le taux d'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant