Jacques Servier : «Je suis un homme modeste»

le
0
INFO LE FIGARO - Le Figaro a consulté le PV d'interrogatoire du patron des laboratoires Servier, le fabricant du Mediator.

Lors de sa convocation chez les juges d'instruction parisiens le 21 septembre dernier en vue de sa mise en examen, Jacques Servier, le patron et fondateur des laboratoires du même nom, a fait des déclarations spontanées que Le Figaro a consulté et dont voici les points principaux. Jacques Servier insiste à nouveau sur le fait que son groupe n'a trompé personne avec le Mediator.

«Je voudrais vous dire que nous avons le sentiment de faire l'objet depuis le premier jour d'un pré-jugement médiatique effrayant. Face à la brutalité exceptionnelle des attaques dont nous avons été l'objet, j'ai le sentiment que notre position a été mal comprise et je le regrette profondément tant pour les patients que pour le personnel de mon entreprise. (…) Je ne suis absolument pas dans une attitude de dénégation mais face à un tel lynchage médiatique, je dois tout de même avoir le droit de me défendre et de défendre les laboratoires et leurs personnels. Sur les griefs que vous me noti

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant