Jacques Servier, Dr Jekyll et Mr Hyde

le
0
PORTRAIT - Mardi débute à Nanterre le premier procès du Mediator, après un an de report. Un scandale où plane l'ombre du fondateur des laboratoires Servier, Jacques Servier, 91 ans.

«Vous connaîtriez le Dr Servier, vous verriez qu'il est comme un grand-père à qui l'on a envie de donner des petits gâteaux», lance la neurobiologiste Lucy Vincent, auteure de Comment devient-on amoureux? et porte-parole du laboratoire. Voilà pour le côté Dr Jekyll du personnage.

«On s'en fout du procès», lâchait la semaine dernière le pharmacien à BFMTV. Et voici le côté Mr Hyde. La formule, à la fois lapidaire et familière tranche avec l'image de vieux monsieur respectable, en costume et décoration à la boutonnière. Car il y a chez le Dr Servier, 91 ans, un côté Dr Jekyll et Mr Hyde.

Pour lui comme pour son entreprise, il y aura eu un avant et un après 2010. Un avant et un après Mediator. De ses débuts en 1947 où il employait neuf personnes à son ascension...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant