Jacques Mellick candidat aux municipales à Béthune

le
1

LILLE (Reuters) - L'ancien ministre socialiste Jacques Mellick a annoncé samedi sa candidature aux élections municipales de mars dans la ville de Béthune (Pas-de-Calais) dont il a été maire pendant 25 ans.

Dans un communiqué, l'ancien député du Pas-de-Calais, âgé de 72 ans, dit observer "le déclin" de sa ville et explique qu'à ses yeux "Béthune manque de vision stratégique, de volonté politique et d'une voix forte" qu'il entend incarner.

Se présentant comme "un homme libre et sans contrainte de parti", il fait part de son intention de conduire une liste "de rassemblement républicain et citoyen".

Jacques Mellick a été maire socialiste de Béthune de 1977 à 1996. En 1997, il est condamné dans l'affaire du match truqué VA-OM à une peine d'inéligibilité pour un faux témoignage en faveur de Bernard Tapie.

Il est réélu maire en 2002, puis battu en 2008 par un socialiste dissident, Stéphane Saint-André, investi pour 2014 par le PS.

Jacques Mellick a été successivement secrétaire d'Etat aux Anciens combattants, ministre de la Mer et secrétaire d'Etat à la Défense entre 1988 et 1993.

Pierre Savary, édité par Marine Pennetier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4098497 le dimanche 9 fév 2014 à 11:35

    Condamné à la prison pour subordination de témoin et faux témoignage, c'est déjà une garantie ! Il payé sa peine donc on peut lui faire confiance.