Jacques Chirac réapparaît avec Bernadette sur le port de Saint-Tropez

le
5
Jacques Chirac réapparaît avec Bernadette sur le port de Saint-Tropez
Jacques Chirac réapparaît avec Bernadette sur le port de Saint-Tropez

Grand absent du 55ème anniversaire de la Constitution, célébré jeudi au Conseil en présence du président François Hollande et de quelque 200 ministres et ex-ministres, Jacques Chirac a fini par réapparaître... sur le port de Saint-Tropez. L'ancien chef de l'Etat, dont les apparitions publiques se sont raréfiées ces derniers mois, son état de santé s'étant sensiblement dégradé, a été aperçu dans la soirée à la terrasse du café Sénéquier, véritable institution locale dont il est un habitué, rapporte le journal Var Matin.

Celui qui a fêté ses 80 ans fin 2012 était accompagné de son épouse Bernadette, ainsi que de leur ami François Pinault, l'ancien patron de PPR, et sa femme Maryvonne. C'est dans la villa tropézienne de ce couple milliardaire que les Chirac étaient censés passer leurs vacances cet été, comme chaque année. Au lieu de cela, ils étaient restés dans leur château de Bity, en Corrèze, laissant penser que l'ancien président était trop faible pour se déplacer. «Il entend de moins en moins bien et doit marcher en permanence avec une canne, quand il n'est pas épaulé par des infirmiers ou des aides-soignants», avait alors confié au Parisien un élu s'étant récemment entretenu avec lui. «Il est capable de suivre une conversation construite. Mais cela ne dure pas très longtemps», avait-il ajouté.

Une piña colada, s'il vous plaît !

Il faut croire que ce n'était que partie remise. Jeudi, le prédécesseur de Nicolas Sarkozy et de François Hollande a honoré le bain de foule qui l'attendait comme à chacun de ces passages sur le village varois. Il a reçu «beaucoup de messages chaleureux de gens qui ont beaucoup de reconnaissance, de respect pour le personnage», assure sur RTL un responsable du Sénéquier, ajoutant qu' «il a salué les personnes de l'encadrement de l'entreprise avec un petit mot gentil pour chacun». Il avait même l'air «très heureux, souriant» et «malgré son ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1625665 le vendredi 4 oct 2013 à 17:51

    On s'en fout!

  • jean.e le vendredi 4 oct 2013 à 09:55

    c est de l acharnement thérapeutique la

  • M3493130 le vendredi 4 oct 2013 à 09:52

    Bonne retraite Monsieur l'ex Président. Laissons le tranquille. Il n'a pas transformé la France par peur de f

  • M4760237 le vendredi 4 oct 2013 à 09:50

    S'il avait su réformer, il serait sans conteste le plus grand après de Gaulle.

  • M601364 le vendredi 4 oct 2013 à 08:40

    Là ou s'en va le gel des retraites !!!!!!!!!!