Jacques Chirac : "La République doit être implacable face aux assassins"

le
2
Jacques Chirac, 82 ans, ici en novembre dernier, ne participera pas à la marche de dimanche en raison de son état de santé.
Jacques Chirac, 82 ans, ici en novembre dernier, ne participera pas à la marche de dimanche en raison de son état de santé.

Après réflexion, Jacques Chirac a décidé - du fait de son état de santé - qu'il ne prendrait pas part à la manifestation de dimanche dénonçant les attentats de Charlie Hebdo et de l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes, qui ont fait 16 morts. L'ancien président de la République n'a cependant rien raté du déroulé des événements depuis mercredi et l'attaque contre l'hebdomadaire satirique. "Ces actes ont une résonance particulière en lui, compte tenu des combats qu'il a portés", explique un de ses proches. Jeudi soir, François Hollande l'a appelé afin de le consulter et de le tenir informé de la situation. Après avoir fait part de sa vive émotion, Jacques Chirac a déclaré que "la réponse à ce crime barbare était dans le rassemblement, l'autorité et la fermeté la plus absolue. La République est juste, mais elle doit être également implacable face aux assassins qui souillent ses valeurs et cherchent à dresser les Français les uns contre les autres."Lire aussi Dimanche à Paris, le monde sera Charlie

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius le samedi 10 jan 2015 à 20:33

    Propos d'un sénile

  • frk987 le samedi 10 jan 2015 à 18:00

    Allons bon voilà Chirac qui fait des déclarations....dans son état.....suffit de croire que ce soit lui qui l'a dit....ça suffira pour les bobos bisounours.