Jacques Chirac "dithyrambique" sur François Hollande

le
11
Le 21 novembre dernier François Hollande a retrouvé un Jacques Chirac affaibli au musée du Quai-Branly pour la remise du prix de la Fondation Chirac pour la prévention des conflits.
Le 21 novembre dernier François Hollande a retrouvé un Jacques Chirac affaibli au musée du Quai-Branly pour la remise du prix de la Fondation Chirac pour la prévention des conflits.

Le président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré, qui a déjeuné avec son ami Jacques Chirac à la brasserie Voltaire un dimanche midi peu avant l'hospitalisation de l'ex-chef de l'État pour des problèmes rénaux, est formel : "Jacques Chirac s'est montré dithyrambique sur François Hollande", a-t-il confié à l'hebdomadaire L'Express. Un éloge prononcé sous le regard réprobateur de Bernadette Chirac, qui, contrairement à son époux, avait soutenu Nicolas Sarkozy lors de la présidentielle 2012 et "souhaite personnellement que Nicolas Sarkozy se représente" à l'élection présidentielle de 2017, avait-elle indiqué en février. "Je voterai pour Hollande, oui, certainement, sauf si Juppé se présente. Je peux dire que je voterai Hollande", avait quant à lui déclaré Jacques Chirac en juin 2011 lors d'un déplacement en Corrèze en compagnie de François Hollande, alors candidat à la primaire socialiste pour la course à l'Élysée. Avant de se raviser, expliquant qu'il s'agissait là d'"humour corrézien" entre "vieux républicains".

Le 21 novembre dernier, François Hollande a retrouvé un Jacques Chirac affaibli au musée du Quai-Branly pour la remise du prix de la Fondation Chirac pour la prévention des conflits. Les deux présidents, l'ancien et l'actuel, Corréziens de coeur ou d'esprit, avaient ensuite pris place côte à côte, au premier rang.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lorant21 le mercredi 25 déc 2013 à 16:01

    F.Hollande a encore du chemin pour rattraper J.Chirac dans son immobilisme et sa manière de vivre sur la bête.. mais j'ai confiance. Il a toutes les qualités pour y arriver.

  • cavalair le jeudi 19 déc 2013 à 19:14

    c'est un vieux relant de son pere qui etait petit instituteur communistre encarte

  • cavalair le jeudi 19 déc 2013 à 19:12

    Alzeimer a un stade assez avance. Povre chichi il a toujours ete tres k.on, mais maintenant ce n'est plus de la k'onne.rie mais sa maladie.

  • fgino le jeudi 19 déc 2013 à 16:49

    on voit vraiment qu'il a perdu la tête ou alors qu'il veut faire ch..sa femme !

  • remy200 le lundi 16 déc 2013 à 16:00

    Ils soutiennent chacun un camps comme ça pas de problème à l'horizon !

  • janaliz le lundi 16 déc 2013 à 07:42

    Il est grand temps de le mettre sous tutelle. C'est vrai qu'en matière d'immobilisme nous avons affaire à un maître ! Il ne s'est fait remarquer que par ses trahisons et ses exorbitantes dépenses de viandes durant son passage à l'élysée... La tête de veau lui va si bien...

  • dsta le dimanche 15 déc 2013 à 17:25

    Il est coutumier du fait notre chichi, puisqu'ayant déjà fait perdre Giscard de la même façon! Mais qu'a t-il fait dont on se souvienne, lui...?

  • eskimmo le dimanche 15 déc 2013 à 14:28

    "Dithyrambique", ça veut dire zoophile ?

  • CAMIF le dimanche 15 déc 2013 à 13:12

    Chirac a bien compris le problème de la droite en France. Le problème s'appelle Sarkozy, c'est lui qui a fait perdre la droite en 2012 et c'est lui qui la fera perdre en 2017. Si la droite veut gagner les élections présidentielles en 2017 elle devra se trouver un candidat plus crédible que Sarkozy le looser.

  • longere3 le vendredi 13 déc 2013 à 08:41

    chichi, le traitre qui a fait gagner miteux contre giscard et voulait faire perdre sarko.Un ex carrieriste aimé des FRANCAIS maintenant qu'il n'a plus son pouvoir de nuisance.Article servi pour servir le gros