Jacques Chirac a donné une procuration de vote à son épouse

le
3
Jacques Chirac a donné une procuration de vote à son épouse
Jacques Chirac a donné une procuration de vote à son épouse

PARIS (Reuters) - Bernadette Chirac, qui soutient Nicolas Sarkozy, a reçu une procuration de son mari pour voter dimanche à l'élection présidentielle en Corrèze, a-t-on appris jeudi au cabinet de l'ancien chef de l'Etat.

L'ex-président de la République, qui se trouvait ces jours derniers à Taroudant, dans le sud du Maroc, devait toutefois être rentré en France ce jeudi, a-t-on précisé.

L'entourage de Jacques Chirac n'a pas dit si ce dernier irait voter lui-même à Sarran, en Corrèze, malgré l'envoi d'une procuration au nom de son épouse au maire de la commune, ou s'il laisserait ce soin à Bernadette.

Selon l'un des ses proches, Jacques Chirac, sa fille, Claude, et plusieurs anciens ministres entendent voter pour le candidat socialiste François Hollande, une affirmation dont a douté le président-candidat Nicolas Sarkozy.

En juin dernier, lors d'une visite du musée de Sarran à laquelle assistait François Hollande, Jacques Chirac avait déclaré devant les caméras qu'il voterait à la présidentielle pour le député de Corrèze. Son entourage avait parlé par la suite de "blague corrézienne".

Mais Jean-Luc Barré, un historien et écrivain qui a aidé Jacques Chirac à rédiger ses mémoires, a déclaré mardi que l'ancien président ne donnait pas dans l'humour.

"Il ne le dit pas qu'à moi, il le dit à absolument toutes les personnes qu'il voit. Ce n'est pas un secret. Je le vois suffisamment pour dire qu'il persiste et signe (...). Ça n'est pas un secret d'Etat", a-t-il dit à Reuters.

L'inimitié entre Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy remonte à l'époque de l'élection présidentielle de 1995, où le second a soutenu Edouard Balladur.

Les tensions entre les deux hommes ont aussi été tendues pendant la période 2002-2007, lorsque Nicolas Sarkozy, ministre de l'Intérieur et de l'Economie, soupçonnait Dominique de Villepin, homme de confiance de Jacques Chirac, de conspirer pour l'empêcher de se présenter à la présidentielle.

Gérard Bon, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le jeudi 19 avr 2012 à 17:14

    Il aurait été capable de prendre l'isoloir pour des toilettes... Après Depardieu dans un avion, il faut s'attendre à tout.

  • duine le jeudi 19 avr 2012 à 17:03

    Tu m'étonnes qu'il a donné procuration:il serait capable de sortir de l'isoloire devant les caméras en avouant qu'il a voté pour mélenchon ou le pen...Avec maman, au pire, elle nous fera un apparté sur les pièces jaunes...

  • baljo le jeudi 19 avr 2012 à 16:50

    Le mal est fait. MDR