Jacques Attali : «Construisons une cabine de pilotage pour la planète »

le , mis à jour à 11:45
7
Jacques Attali : «Construisons une cabine de pilotage pour la planète »
Jacques Attali : «Construisons une cabine de pilotage pour la planète »

Est-ce une grand-messe de plus ? Non, jure Jacques Attali, qui organise aujourd'hui «son» sommet, le premier Global Positive Forum, sur l'île Seguin à Boulogne (Hauts-de-Seine). L'environnement a eu sa COP21, l'économie a son Davos : l'ancien conseiller de François Mitterrand veut, lui, s'inscrire dans le registre du développement responsable, la lutte contre la pauvreté, l'identification des grands chantiers à mener d'urgence pour «laisser à nos enfants un monde meilleur». C'est l'ambition de l'économiste et essayiste, président de l'ONG Positive Planet, qui orchestre l'événement. Placé sous le patronage d'Emmanuel Macron -- qui délivrera un message --, ce forum va réunir pas moins de 1 200 porteurs d'initiatives positives, c'est-à-dire ayant un impact positif sur l'avenir. Parmi elles, des Prix Nobel, entrepreneurs, politiques, scientifiques, artistes, associatifs... L'occasion de lancer un état des lieux de la planète, à travers des «Etats généraux des générations futures» qui déboucheront, en 2018, sur des propositions concrètes que Jacques Attali souhaite défendre à l'occasion des prochains G 7 et G 20.

 

LIRE AUSSI

> L'association fondée par Jacques Attali aide les entrepreneurs «positifs»

 

Pourquoi organiser ce forum maintenant ?

Jacques Attali. Parce qu'il y a urgence. Quand on mène une action publique, l'objectif doit être que, vingt ans plus tard, le pays aille mieux. C'est ce qu'on appelle l'économie positive. J'ai créé il y a vingt ans PlaNet Finance, devenue Positive Planet, une ONG qui a commencé par agir contre la pauvreté dans le monde et qui aide aujourd'hui des milliers de jeunes des quartiers à monter leur business. Et depuis sept ans, au Havre, on organise un forum de l'économie positive qui réunit des acteurs du monde associatif, des entrepreneurs sociaux, des intellectuels, des Prix Nobel... qui tous agissent dans l'intérêt du long terme et des générations futures. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 3 mois

    Attali prône un gouvernement mondial sans doute au bénéfice des Rothschild et consorts.

  • aerosp il y a 3 mois

    cette sangsue opère depuis plus de 40 ans dans la société française

  • jhbhth il y a 3 mois

    auteur et complice à 100 % des destructions économiques qui ont suivi le 10 mai 1981, il ne mérite qu'une place au procès de Nure mberg

  • goufio2 il y a 3 mois

    Oh NON! Mais où est donc passé John Galt ?

  • freudmar il y a 3 mois

    je ne veuX pas... désolé pour l'orthographe : cet homme crée la panique chez moi !!

  • freudmar il y a 3 mois

    Vite vite donnez moi un parachute, je veux sauter !! je ne veut pas rester dans une cabine avec cet individu !!! il est dangereux !!!

  • sidelcr1 il y a 3 mois

    Toujours aussi ridicule celui là .