Jacob salue l'accord entre Copé et Fillon

le
0
Invité du «Grand Jury» RTL-LCI-Le Figaro, Christian Jacob a salué le «sens de l'intérêt général» des deux adversaires.

Président contesté, président proclamé et, depuis dimanche soir, président provisoire de l'UMP. Jean-François Copé a officialisé ce week-end sa nouvelle offre de compromis pour sortir son parti de la crise dans laquelle il s'enfonce depuis un mois. Le président de l'UMP, s'appuyant sur les négociations menées par des intermédiaires la semaine dernière, a proposé à François Fillon d'organiser un nouveau scrutin en septembre 2013. Bien après la date souhaitée par les fillonistes dont la dernière proposition était «avant juin». Bien avant la date sur laquelle campait Copé, qui souhaitait mener la bataille des municipales de mars 2014 avant de remettre son mandat en jeu.

Dans un communiqué publié en fin de journée, François Fillon «se félicite que le principe d'un nouveau vote dans un délai raisonnable soit désormais accepté». «Cette avancée...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant