Jacob : Chirac est «un exemple et un modèle» face à la maladie

le , mis à jour à 13:10
1
Jacob : Chirac est «un exemple et un modèle» face à la maladie
Jacob : Chirac est «un exemple et un modèle» face à la maladie

Hospitalisé le 9 décembre parce qu'il se sentait affaibli, Jacques Chirac est sorti de l'hôpital parisien de La Pitié-Salpêtrière mercredi. Et si l'on en croit Christian Jacob, invité ce dimanche matin du Grand Rendez-Vous Europe 1/Le Monde/iTélé, l'ancien président de la République, âgé de 83 ans, «va mieux».

«Il est sorti de l'hôpital, il a passé les fêtes en famille», a indiqué le président du groupe Les Républicains à l'Assemblé nationale et proche de Jacques Chirac, ajoutant que «son état est stable» mais qu'il était «très fatigué». «Je le vois régulièrement», a précisé Christian Jacob, pour qui  l'ex-chef de l'Etat est «vraiment un exemple et un modèle (face à la maladie)».

Alors qu'il devait s'envoler pour le Maroc, Jacques Chirac est finalement resté à Paris pour les fêtes de fin d'année. Il n'a toutefois pas regagné son domicile quai Voltaire, où il résidait depuis 2007 avec son épouse Bernadette. L'ancien président habite désormais dans le VIe arrondissement de la capitale, entre la rue de Tournon et la rue de Seine, non loin de la place Saint-Sulpice et du Sénat. «L'appartement est mieux équipé», expliquait récemment un proche au Parisien-Aujourd'hui en France, car Jacques Chirac ne se déplace quasiment plus qu'en fauteuil roulant. 

Réputé pendant des décennies pour sa santé de fer, Jacques Chirac avait connu en septembre 2005, pendant sa seconde présidence, son premier véritable ennui grave. Un accident vasculaire cérébral l'avait alors obligé à être hospitalisé en urgence et l'avait fortement affaibli. La dernière apparition de Jacques Chirac à une cérémonie officielle remonte au 21 novembre 2014. Lors de la remise du prix de sa fondation au musée du Quai Branly, il était apparu diminué. La main sur l'épaule de son garde du corps, il était arrivé sous les applaudissements de la salle.

VIDEO. Christian Jacob : Jacques Chirac «va mieux» (à partir de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 12 mois

    La lente dégradation se poursuit inexorablement, de la démence (au sens médical du terme) légère il est passé au stade d'une démence plus affirmée, il ne peut presque plus marcher (très mauvais signe)....MAIS c'est un exemple.....Je me demande de qui se moque-t-on ???????????????